Étude des répercussions des coûts des traitements dentaires pour les familles à faible revenu

April 22, 2010

SOMMAIRE

But : Les maladies dentaires se retrouvent surtout chez les personnes dont le statut socioéconomique est peu élevé. Comme les soins dentaires ne sont pas financés par l’État, de nombreux Canadiens ont des choix financiers difficiles à faire pour avoir accès aux soins dentaires. Les familles qui vivent dans la pauvreté ont du mal à répondre à leurs besoins domestiques les plus fondamentaux. Aussi peuvent-elles n’être pas en mesure de se payer des traitements dentaires. Le but de cette étude était de comprendre comment le coût des traitements dentaires a une incidence sur les budgets mensuels des familles à faible revenu.

Matériel et méthodologie : On a revu les dossiers d’un échantillon de 213 nouveaux patients à la clinique dentaire de l’Université Dalhousie au cours d’une période d’un an. Le coût des traitements proposés a été calculé en moyenne. La capacité du patient de payer les traitements proposés a été étudiée en fonction de plusieurs scénarios.

Résultats : L’étude finale comprenait 201 patients. Les coûts des traitements dentaires par patient se sont établis en moyenne à environ 1600 $ par année, 4 % des traitements planifiés ayant été terminés dès la première année. Le coût estimatif des traitements terminés s’élevait à 55 $ par mois. En incluant le coût d’un régime alimentaire sain dans le budget mensuel, on a déterminé que les familles de la Nouvelle-Écosse ayant des parents travaillant au salaire minimum et celles qui touchent une aide au revenu ont un manque à gagner de 100 % pour les dépenses dentaires.

Conclusions : Les familles à faible revenu de la Nouvelle-Écosse n’ont pas les moyens de se payer un régime alimentaire nutritif et des soins dentaires, ce qui est troublant, compte tenu des liens qui existent entre un régime alimentaire sain et un bon état de santé général et dentaire. Comprendre l’importance d’un manque à gagner pour les familles à faible revenu, surtout lorsque cela touche aux besoins nutritionnels fondamentaux, aidera les professionnels dentaires à reconnaître la gravité du problème et les difficultés qu’éprouvent plusieurs Canadiens à accéder aux soins dentaires fondamentaux.

Pour lire l'article complet (disponible en anglais seulement)

Add new comment