Skip over navigation

Évaluation des risques oculaires associés à 4 types de lampes à polymériser

Daniel Labrie, PhD; Justine Moe, DDS; Richard B.T. Price, BDS, DDS, MS, PhD, FDS RCS (Edin), FRCD(C); Mitchell E. Young, BSc; Christopher M. Felix, BSc

Affiché le 2011-10-04

Mots-clés : instruments dentaires restaurations
Citez comme suit : J Can Dent Assoc 2011;77:b116_f


SOMMAIRE

Objectif : Évaluer le risque de lésions oculaires associe aux appareils de photopolymérisation et estimer les durées d'exposition oculaire maximale admissible pour chaque type d'appareil, durant une journée de travail de 8 heures.

Méthodologie : Quatre types d'appareils de photopolymérisation (arc de plasma; diode électroluminescente basse et forte puissance; quartz-tungstène-halogène) ont été utilisés pour polymériser une restauration sicule sur l'incisive centrale supérieure à partir des faces linguale et buccale. Pour simuler l'exposition oculaire, l'irradiance spectrale (W/[cm2·nm]) des appareils a été mesurée 5 fois à 3 distances (30 cm, 50 cm et 100 cm) de la dent. L'éclairement énergétique pondéré dans la lumière bleue et l'ultraviolet (UV) auquel serait exposé l'œil avec chaque type d'appareil a été calculé.

Résultats : Les limites d'exposition journalière maximale admissible pour les rayonnements UV ont été supérieures à 8 heures à toutes les distances et orientations. Dans le cas de la lumière bleue, la durée d'exposition journalière cumulative maximale admissible a varié de 6 secondes durant la polymérisation depuis la face linguale avec l'appareil à plasma à 1,5 heure avec l'appareil à diode électroluminescente basse puissance depuis la face buccale.

Conclusions : Les 4 appareils de photopolymérisation testés ne posent pas de risque de lésions oculaires dans la plage des rayonnements UV. Les lampes à plus forte puissance pourraient causer des lésions oculaires en lumière bleue à plus courte distance, des lésions étant susceptibles de se produire après une exposition cumulative de seulement 6 secondes à une distance de 30 cm durant une journée de travail de 8 heures.



Pour lire l'article complet (disponible en anglais seulement)




Commentaires :

 

Nom :*

Courriel :*

Commentaires :*

Veuillez taper les caractères que vous voyez dans l'image ci-dessous.


Tous les champs marqués d'un astérisque * sont obligatoires.

Les commentaires formulés en réponse aux articles peuvent être publiés dans la version papier du JADC.

Le Journal de l’Association dentaire canadienne se réserve le droit de réviser, d’éditer, de refuser ou de supprimer les commentaires.