Document de principes sur la carie de la petite enfance dans les communautés autochtones

June 29, 2011

En mai, la Société canadienne de pédiatrie (SCP) et l’Académie américaine de pédiatrie (AAP) ont publié un document de principes conjoint sur la carie de la petite enfance dans les communautés autochtones d’Amérique du Nord. Au Canada, ces communautés comprennent les Premières Nations, les Inuits et les Métis.

Le document comprend les recommandations cliniques suivantes :

  • La carie de la petite enfance devrait être considérée comme une maladie infectieuse influencée par divers facteurs, y compris les conditions socioéconomiques, les pratiques parentales et l’alimentation de la mère et du nourrisson. 
  • Il faudrait parler de la santé buccodentaire pendant les visites des enfants en santé dans le cadre d’entrevues motivationnelles et de conseils préventifs sur l’hygiène buccodentaire et le régime alimentaire auprès des parents et des personnes qui s’occupent de nourrissons et d’enfants.
  • Il faudrait promouvoir l’utilisation supervisée de dentifrice fluoré deux fois par jour chez tous les enfants autochtones et autres enfants très vulnérables après l’éruption de la première dent.
  • Les infirmières communautaires, les médecins de famille ou les pédiatres devraient effectuer un dépistage en santé buccodentaire pendant les évaluations de santé de la petite enfance et proposer des aiguillages vers des dispensateurs de soins de santé dentaire, au besoin.
  • Les femmes des collectivités autochtones devraient avoir accès à un dépistage préconceptionnel et prénatal de santé buccodentaire et à des conseils préventifs en santé et en hygiène buccodentaire, et il faudrait les aiguiller vers des soins dentaires, au besoin.
  • Les dispensateurs de soins primaires devraient savoir si les diverses communautés autochtones faisant partie de leur zone de rayonnement ont accès au fluor dans l’eau potable.

Le Dr Robert Schroth, professeur adjoint à la faculté de médecine dentaire de l’Université du Manitoba, était membre du groupe de travail de la SCP–AAP sur le document de principes. Le Dr Schroth était aussi membre du groupe de travail sur la carie de la petite enfance du Comité des affaires cliniques et scientifiques de l’ADC.

La section de la santé buccodentaire de la SCP a révisé le présent document de principes. La SCP est un organisme qui représente près de 3000 pédiatres et autres professionnels de la santé de l’enfant des quatre coins du Canada. Le document de principes au complet se trouve à l’adresse : www.cps.ca/francais/enonces/II/FNIM11-01.htm.

Add new comment