Santé buccodentaire des résidents des établissements de soins de longue durée – Une population vulnérable

February 13, 2012
Topics:
adultes

Sommaire

Objectif : Mener une étude transversale par observation sur la santé buccodentaire des adultes de 45 ans et plus vivant dans des établissements de soins de longue durée (SLD) situés dans des régions urbaines et rurales de la Nouvelle-Écosse, au Canada.

Méthodologie : Des résidents aptes à donner un consentement éclairé ont été recrutés par le personnel d'établissements formant un échantillon aléatoire stratifié des établissements de SLD. Les instruments normalisés d'évaluation clinique et de mesure de la qualité de vie ont été utilisés par du personnel qualifié.

Résultats : Parmi les 335 adultes (dont 74 % de femmes) étudiés (âge moyen de 80,8 ± 11,6 ans), seulement 25 % ont déclaré recevoir des soins buccodentaires sur une base régulière. Bien que 76 % des répondants aient qualifié leur santé buccodentaire de bonne ou d'excellente, 41 % étaient édentés, 41 % présentaient des anomalies de la muqueuse, 36 % souffraient de xérostomie et 25 % avaient des problèmes dentaires non traités. De plus, la plupart des prothèses inférieures n'offraient aucune rétention (59 %) et presque la moitié étaient instables (49 %). Chez les personnes dentées, 51 % avaient des caries coronaires non traitées et 44 % des caries radiculaires non traitées, et 67 % présentaient une perte d'attache ≥ 4 mm à un ou plusieurs sites. Les prédicteurs de la carie coronaire étaient un indice de débris ≥ 2 (rapport de cotes ajusté [RCA] = 2,12; = 0,045) ou des antécédents de tabagisme (RCA = 1,02 par année de tabagisme; = 0,024). Les prédicteurs de la carie radiculaire étaient la perception par les participants de nécessiter un traitement dentaire (RCA = 2,56; = 0,015) ou des antécédents de tabagisme (RCA = 1,02 par année de tabagisme; = 0,026).

Conclusions : Cette étude épidémiologique sur la santé buccodentaire des résidents des établissements de SLD a révélé une forte prévalence de maladies buccodentaires non traitées et une faible utilisation des services de soins buccodentaires, des résultats qui font ressortir la nécessité d'améliorer l'accès aux soins buccodentaires pour cette population.


Pour lire l'article complet (disponible en anglais seulement)

Add new comment