Plus de précisions au sujet des énoncés de position sur l’antibiothérapie prophylactique

April 17, 2012

L'article publié dans la dernière édition du JADC1 laisse entendre que l'ADC, l'American Dental Association (ADA) et l'American Academy of Orthopaedic Surgeons (AAOS) s'entendent sur les régimes d'antibiothérapie prophylactique pour les patients dentaires ayant subi une arthroplastie totale.

En 2009, l'AAOS a modifié sa position dans un bulletin d'information2 pour maintenant énoncer : «Étant donné les suites indésirables potentielles et le coût lié au traitement d'une arthroplastie infectée, l'AAOS recommande aux cliniciens de songer à une antibiothérapie prophylactique pour tous les patients ayant subi une arthroplastie totale avant d'effectuer toute procédure invasive pouvant causer une bactériémie.»

Cet énoncé semble indiquer une importante différence d'opinions entre les 3 organismes puisque la position de l'AAOS ne restreint pas l'antibiothérapie prophylactique administrée aux patients aux 2 premières années suivant une arthroplastie.

Bien que je ne sois pas en désaccord avec la position de l'ADC, je pense que l'information donnée dans le JADC aurait dû préciser que l'AAOS a modifié ses recommandations par rapport à celles de 2003.

Dr David Schooley

Kanata (Ont.)

Références

  1. Position de l'ADC sur l'antibiothérapie prophylactique pour les patients dentaires ayant subi une arthroplastie totale. J Can Dent Assoc 2012;78:c23_f.
  2. American Academy of Orthopaedic Surgeons. Information statement on antibiotic prophylaxis for bacteremia in patients with joint replacements. Disponible à : www.aaos.org/about/papers/advistmt/1033.asp (consulté le 14 mars 2012).

Note : J Can Dent Assoc 2012;78:c13_f inclut des liens vers tous les énoncés de position mentionnés ci-dessus.

+++++

Réponse de l'ADC

Citez comme suit : J Can Dent Assoc 2012;78:c40_f

Merci pour votre lettre au sujet de l'antibiothérapie prophylactique pour les patients ayant subi une arthroplastie totale.

En 2003, l'American Dental Association (ADA) a travaillé de concert avec l'American Academy of Orthopaedic  Surgeons (AAOS) en vue de publier un énoncé conjoint auquel  l'ADC a souscrit.

Malheureusement, l'AAOS a imposé en 2009 le retrait de l'énoncé sur l'arthroplastie en publiant un bulletin d'information1 (révisé en 2010) indépendamment de l'ADA. Ayant révisé l'énoncé de l'AAOS, l'ADC a conclu qu'adhérer à ses recommandations entraînerait une surordonnance d'antibiotiques. L'ADC maintient donc son appui à la solution recommandée dans l'énoncé retiré.

Étant conscientes des difficultés liées à la coexistence de recommandations contradictoires, l'ADA et l'AAOS s'allient une fois de plus et préparent une directive fondée sur les faits. Elles ont demandé à plusieurs intervenants clés, dont l'ADC, de participer. Présentement, 2 membres du Comité des affaires cliniques et scientifiques de l'ADC sont à réviser la version provisoire de cette directive.

En attendant la publication de la nouvelle directive de l'ADA et de l'AAOS en 2012, toutes les parties (les patients, les dentistes et les chirurgiens orthopédistes) doivent faire appel à leur jugement afin de décider quelle est la meilleure information pour les aider à prendre des décisions touchant le besoin d'une antibiothérapie prophylactique.

Dr Euan Swan

Chef des programmes dentaires

Référence

  1. American Academy of Orthopaedic Surgeons. Information Statement on Antibiotic Prophylaxis for Bacteremia in Patients with Joint Replacements. Disponible à : www.aaos.org/about/papers/advistmt/1033.asp (consulté le 14 mars 2012).

Add new comment