50 ans de normes internationales en médecine dentaire

May 24, 2012

Le comité technique international des normes en médecine buccodentaire (ISO/TC 106) célèbre son 50e anniversaire cette année. Les dentistes canadiens peuvent être fiers du rôle joué par notre pays dans les efforts assidus et les réalisations continues de ce comité.

Le Canada est un collaborateur clé de ce comité et occupe une place éminente dans l'élaboration de ses normes. Le Dr Derek W. Jones, professeur émérite au Département des sciences buccodentaires appliquées à l'Université Dalhousie, assume la présidence du comité ISO/TC 106 et l'ADC en gère le secrétariat. Le comité s'affaire à élaborer, à mettre à jour et à harmoniser des normes internationales en médecine dentaire, et s'assure que l'élaboration de ces normes se fait de manière transparente, objective et impartiale.

Le comité ISO/TC 106 met l'accent sur l'élaboration de normes axées sur l'exécution – au lieu d'être normatives. Les dentistes ne se rendent peut-être pas compte que, en raison des travaux de ce comité, plus de 20 normes ISO entrent en jeu pour fabriquer et poser une couronne antérieure tout céramique, allant des définitions jusqu'au matériel, en passant par les codes, les désignations, les produits et les instruments. Les normes couvrent aussi les produits fournis directement au public, tels que les rince-bouches, les dentifrices et les brosses à dents.

Les normes ISO en médecine dentaire portent sur la sûreté, la fiabilité, la fonctionnalité et la performance des produits, des instruments et du matériel. Elles jouent un rôle déterminant dans la société puisqu'elles contribuent à optimiser la qualité et la sûreté des produits utilisés par les équipes dentaires et le public. Elles contribuent aussi à lever les obstacles au commerce et à permettre à une proportion importante de la population mondiale d'avoir accès à un éventail élargi de produits dentaires. « Le comité de l'ISO en médecine buccodentaire a fait d'importants progrès pour assurer la qualité des traitements dentaires reçus par des millions de personnes dans le monde au cours des cinquante dernières années », a souligné le Dr Jones.

Des membres experts provenant de 26 pays donnent de leur temps pour préparer et réviser les 158 normes élaborées jusqu'à maintenant. Le comité ISO/TC 106 compte 8 sous-comités, à qui il incombe chacun d'élaborer des normes dans un domaine particulier : produits pour obturation et restauration, produits pour prothèses dentaires, terminologie, instruments dentaires, matériel dentaire, produits d'hygiène buccale, implants dentaires et systèmes dentaires de CFAO. Plus de 350 experts dans le monde réunis dans 50 groupes de travail ébauchent les normes. Les experts nommés comprennent des dentistes, des fabricants et des universitaires. Les groupes de travail se concentrent actuellement sur 29 initiatives en cours. Le comité travaille aussi étroitement avec la Fédération dentaire internationale et l'Organisation mondiale de la santé pour assurer la mise en œuvre adéquate des normes dans le monde.

En plus des normes en médecine buccodentaire, le comité élabore des devis techniques et publie des rapports techniques. Les devis servent de précurseurs à la création d'une norme quand il manque de données pour élaborer une norme internationale. Quant aux rapports techniques, ils comprennent les données obtenues à partir d'enquêtes ou de rapports d'information, ou des renseignements de pointe.

Vous pouvez en apprendre davantage sur les activités du comité ISO/TC 106 en lisant l'article d'accompagnement du Dr Jones (disponible en anglais seulement).

Avantages clés du comité ISO/TC 106 :

  • Amélioration de la qualité des produits
  • Amélioration de la qualité des soins prodigués aux patients
  • Réduction des obstacles au commerce
  • Protection de la santé et de la sécurité des patients et des dentistes
  • Normalisation de la terminologie dentaire

Add new comment