Avoir une vue d’ensemble pour protéger les actifs de votre cabinet

October 4, 2013

Il est impératif pour quiconque possède un bureau d’avoir une assurance pour se protéger contre les conséquences financières résultant de situations déplorables comme un incendie ou un vol. Dans le cas des dentistes, d’autres aspects doivent également être pris en compte pour protéger les actifs de votre entreprise, notamment :

  1. Protéger adéquatement le contenu de votre cabinet
  2. Assumer les conséquences d’un bris d’équipement
  3. Maintenir les activités du cabinet en cas d’invalidité
  4. Mettre en place une stratégie efficace pour attirer et conserver les meilleurs employés

Heureusement, votre conseiller en assurances du CDSPI peut vous aider à prendre les dispositions nécessaires pour répondre à ces besoins. Lorsqu’il s’agit de protéger les actifs de votre entreprise, voici quelques situations à envisager.

Si vous n’avez pas revu récemment votre couverture d’assurance

Le contenu de votre cabinet (y compris l’équipement et le mobilier) est couvert jusqu’à concurrence du montant de l’assurance que vous avez souscrite. Ainsi, si le coût pour remplacer le contenu de votre cabinet par des articles équivalents a augmenté au cours des années – et que vous n’avez pas augmenté votre montant d’assurance en conséquence –, vous pourriez être pris au dépourvu. Par exemple, si vous avez acheté dernièrement des pièces d’équipement dispendieuses sans rajuster votre assurance pour les prendre en compte en cas de sinistre, vous devrez débourser une somme importante pour les remplacer.

Pour avoir une idée plus exacte de la valeur des articles de votre cabinet, vous pouvez demander à un professionnel d’en évaluer le contenu. À partir des renseignements fournis par l’évaluation, votre conseiller en assurances pourra vous indiquer le niveau de couverture approprié pour le contenu de votre cabinet.

En cas de bris d’appareils

Il est essentiel que l’équipement utilisé dans votre cabinet dentaire fonctionne correctement. Or, advenant un bris d’appareils (un compresseur, par exemple), vous pourriez vous exposer à de sérieux tracas financiers. Même si l’équipement en question est sous garantie, vous pourriez subir des pertes de revenus en attendant sa réparation ou son remplacement.

Heureusement, l’assurance Pannes d’appareils vous protège en cas de bris du matériel utilisé dans votre cabinet dentaire à la suite d’un risque assuré. Vous pouvez obtenir une couverture qui offre deux niveaux de protection :

  1. une couverture qui paie pour la réparation ou le remplacement en cas de bris d’équipement
  2. une couverture qui vous rembourse si le bris donne lieu à une perte de revenus

En cas d’invalidité

Si vous souffrez d’une invalidité, vos prestations d’assurance invalidité aideront à remplacer votre revenu personnel. Vous devrez cependant continuer de payer les frais du cabinet, comme le loyer et les frais de commodités. Pour de nombreux dentistes, ces dépenses d’entreprise s’élèvent à des milliers de dollars par mois.

Si vous assumez des responsabilités financières, il est conseillé de vous procurer une assurance des frais généraux. Vous aurez ainsi l’esprit en paix en sachant que vous recevrez une prestation mensuelle pour aider à régler ces dépenses d’entreprise pendant votre invalidité, puisque les revenus de votre cabinet seront réduits ou interrompus en raison de votre incapacité à travailler.

Pour améliorer le mieux-être de votre personnel

Lors d’un sondage récent, la plupart des propriétaires de petites entreprises ont convenu qu’un régime d’avantages sociaux offert par l’employeur pouvait améliorer la productivité en milieu de travail et presque la moitié d’entre eux ont déclaré qu’un régime d’avantages sociaux peut se révéler plus efficace qu’une augmentation de salaire pour assurer la satisfaction des employés1.

Pouvoir compter sur des employés heureux et en santé est évidemment un atout précieux pour un dentiste. Que faire pour qu’il en demeure ainsi? Leur offrir un régime d’avantages sociaux pour les aider à payer les frais liés aux soins de santé est une option.

Bien entendu, les dentistes veulent pouvoir offrir des avantages sociaux à un coût raisonnable, considérant un sondage national2 selon lequel la hausse des coûts des garanties de soins de santé (incluant les médicaments d’ordonnance, les frais médicaux, les soins hospitaliers et les soins dentaires) a dépassé l’inflation. Heureusement, le CDSPI offre une solution efficace et abordable. Grâce au Régime d’avantages sociaux collectif du CDSPI, les dentistes admissibles* peuvent offrir un régime d’avantages sociaux à leur personnel, régime qui peut être adapté en fonction du budget du dentiste et des besoins des employés. 

Contrairement à certains régimes d’avantages sociaux sur le marché, il est possible de personnaliser le Régime d’avantages sociaux collectif du CDSPI. Au lieu de souscrire à un régime d’avantages sociaux prédéterminé et dispendieux, le Régime d’avantages sociaux collectif du CDSPI permet aux dentistes de créer leur propre régime en sélectionnant les couvertures de soins de santé et en fixant leurs limites.

Offert par l’intermédiaire de Quikcard, le Régime d’avantages sociaux collectif du CDSPI peut prendre différentes formes, dont une base assurée ou des comptes de crédits-santé (CCS), qui constituent une solution novatrice et abordable. L’aspect novateur d’un CCS pour tout régime d’avantages sociaux réside dans le fait que les employés peuvent l’utiliser pour payer pratiquement tous les soins de santé. Contrairement aux régimes qui couvrent uniquement des types précis de frais (p. ex. médicaments d’ordonnance, soins dentaires et lunettes ou verres de contact), un CCS peut être utilisé pour régler les coûts de la plupart des traitements médicaux (p. ex. la correction de la vue au laser).

En plus d’offrir plus de souplesse aux employés, les CCS fournissent aux dentistes une certitude à l’égard des coûts. Le dentiste employeur (et non Quikcard) détermine le montant annuel des frais payables à même le CCS et décide quels types de frais sont couverts. Les dentistes peuvent ainsi offrir des avantages sociaux à leurs employés sans avoir à se préoccuper des coûts croissants.

Pour obtenir sans frais les conseils en planification d’assurance de nos conseillers non rémunérés à la commission qui sont exclusivement au service des professionnels dentaires et de leur famille, veuillez communiquer avec le CDSPI Services consultatifs Inc. au 1-877-293-9455, poste 5003.

L’AUTEURE

 

Mme Whiteman est conseillère professionnelle en assurances auprès du CDSPI Services consultatifs Inc.

Courriel : conseils@cdspiadvice.com

Rérérences

  1. Sondage sur les tendances canadiennes en matière de soins de santé mené par la firme Buck Consultants en 2012.
  2. Benefits Canada, 5 octobre 2012. http://www.benefitscanada.com/news/small-biz-owners-believe-in-benefits-32860

*Vous pouvez souscrire au Régime d’avantages sociaux collectif du CDSPI si vous êtes un dentiste autorisé à exercer, résidant au Canada, pratiquant à l’extérieur du Québec ou de l’Ontario, ou membre d’une association dentaire provinciale ou territoriale participante.

Add new comment